La Phytothérapie

 La Phytothérapie pour eux aussi !

 

 

 

Le terme Phytothérapie signifie « soigner avec des plantes ».

 

Cette discipline consiste à utiliser les molécules contenues dans la plante entière ou dans une partie de plante (feuille, racine, écorce…). Chaque extrait de plante contient de nombreuses molécules qui vont avoir une action synergique. C’est essentiellement ce mode d’action synergique qui différencie  la phytothérapie des médicaments « habituels » qui eux ne contiennent qu’une seule molécule de synthèse active.

 

La phytothérapie peut être utilisée seule ou en complément d’un traitement « classique ». Elle permet aussi de pouvoir proposer des prises en charge dans des situations ou la médecine « traditionnelle » fait parfois défaut (utilisation à titre préventif, utilisation lors de maladies virales ou lorsqu’il y a plusieurs maladies à traiter en même temps).

 

Les champs d’utilisation sont vastes : arthrose, dermatologie, anxiété, troubles séniles, gastro-entérologie, …

 

En pratique, chaque préparation de phytothérapie est formulée à l’issue de la consultation et de la démarche diagnostique habituelle. Elle est ensuite préparée et délivrée avec une ordonnance détaillée.

L’administration du médicament est généralement très aisée et les effets indésirables sont rares

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos questions au cours de vos visites à la clinique.

Physiothérapie et rééducation fonctionnelle

Une consultation de rééducation fonctionnelle et de physiothérapie vous est proposée par le Dr Fehrenbach.

 

La rééducation fonctionnelle a pour but d’améliorer ou rétablir certaines fonctions locomotrices lésées. Elle fait appel à différentes techniques de physiothérapie qui utilisent des agents physiques tels que le chaud, le froid, l’électricité, l’eau ou simplement le mouvement (kinésithérapie active/passive) ou les massages.

 

 

 

Indications, objectifs

Après une lésion orthopédique (traitement chirurgical ou conservateur)

  • encadrer les propriétaires dans la phase de rééducation
  • limiter les effets néfastes de l’immobilisation
  • retrouver une fonctionnalité optimale

Après une lésion neurologique (hernie discale traitée chirurgicalement, embolie fibro-cartilagineuse, trauma) :

  • encadrer les propriétaires dans la phase de rééducation et les soins hygiéniques
  • limiter l’amyotrophie
  • optimiser la récupération

Animaux âgés

  •  lutter contre l’ankylose consécutive au développement de l’arthrose
  • améliorer la mobilité articulaire
  • réduire la douleur

 

Moyens à disposition à la clinique

Kinésithérapie active et passive

Thérapie laser

Massage

Thermothérapie

Ultra-sons

Électrothérapie

Une première visite d’évaluation permet de proposer un programme de prise en charge adaptée à l’animal et au propriétaire (disponibilité, déplacements …). L’implication des propriétaires dans la prise en charge de la pathologie de leur animal est indispensable. Les visites de suivi permettent ensuite d’évaluer les progrès et d’adapter la prise en charge.

 

 

Photo de gauche : chien vu 6 semaines après une exérèse tête-col en suppression d’appui sur son postérieur droit

Photo de droite : après 8 semaines, 2 visites et des exercices réguliers à la maison (kiné passive et active, thermothérapie), le chien a repris un appui à 90 % 

Dentisterie, radiographies dentaires et chirurgie bucco-dentaire

  • Consultation vigile dans un premier temps pour faire un état des lieux, envisager un plan de traitement et élaborer un devis
  • Examen dentaire et bilan parodontal après détartrage sous anesthésie gazeuse
  • Bilan radiologique aux moyens de radiographies numériques rétroalvéolaires indispensables  en tant que bilan d’extension lésionnel (maladie parodontale, fracture dentaire, gingivostomatite féline) et diagnostiques dans le dépistage de l’agénésie dentaire

 

– Gestion de maladie parodontale avec détartrage supra et surtout sousgingival et extractions dentaires le cas échéant 

 

 

 

– Gestion de gingivostomatite féline médicale et chirurgicale (extractions dentaires)

 

 

– Gestion de fracture dentaire

 

 

 

 

Radiographie

casko_gerome1La radiographie est l’un des outils utiles en imagerie médicale. Chez les animaux, comme chez les humains, les radiographies permettent de visualiser certaines parties du corps comme le cœur, les poumons, les intestins ou encore les os.

La plupart des radiographies peuvent être réalisées rapidement mais d’autres nécessitent des tranquillisations de courtes durées car votre animal ne doit pas bouger. On distingue les utilisations suivantes de l’appareil radiologique :

 

 

 

 

Radiographie des membres : pour la recherche de fractures mais également l’évaluation de différents problèmes articulaires comme l’arthrose ou la dysplasie.

 

 

 

 

 

 

Radiographie abdominale : pour la recherche de corps étranger dans le tube digestif , pour visualiser différents organes de l’abdomen, pour les diagnostic de gestation après 45 jours.

 

 

 

Radiographie thoracique : pour repérer d’éventuelles anomalies de la forme du cœur et pour visualiser les poumons. Les radiographies thoraciques permettent également la recherche de métastases pulmonaires lorsqu’un processus cancéreux est déjà présent chez votre animal.

Radiographie de la colonne vertébrale : en cas de difficultés locomotrices, il est possible de repérer des lésions des vertèbres. L’injection de produit de contraste dans la colonne vertébrale (myélographie) permet de visualiser d’éventuelles compressions de la moelle épinière qui peuvent être responsables de paralysies chez votre animal.

N’hésitez pas à nous demander conseils sur les possibilités de notre appareil radiologique pour diagnostiquer différentes affections chez votre animal.

Prise en charge de la douleur

Les animaux souffrent, comme nous …

Que ce soit pour des pathologies aiguës (traumatisme, troubles digestifs …), pour des maladies chroniques (arthrose, cancers …), ou suite à des interventions chirurgicales, nous prenons en charge la douleur de vos compagnons de façon draconienne. 

Nous faisons appel à plusieurs molécules, injectables ou par voie orale (anti-inflammatoires, corticoïdes, morphine et dérivés).

L’administration systématique de morphine en pré-opératoire et post-opératoire a considérablement amélioré le réveil des animaux suite à une anesthésie et une chirurgie.

N’hésitez pas à nous demander des informations concernant la prise en charge de la douleur de vos compagnons.